Antoine Le Duigou, lauréat du prix Daniel Valentin 2017

Le Prix Daniel Valentin est une récompense qui vise à encourager le développement des recherches sur les matériaux composites de jeunes chercheurs de moins de 35 ans et qui est organisé par l’AMAC. Il récompense un ensemble structuré de travaux effectués sur un nombre limité d’années, ces travaux pouvant revêtir des formes multiples :  expérience professionnelle, doctorat, travaux de recherche, avancées pédagogiques, etc.

Ainsi en cette année 2017, le vainqueur de ce concours n’est autre que Antoine Le Duigou enseignant-chercheur de l’Université Bretagne Sud au sein de l’IRDL.

A noter qu’il s’agit du second prix qu’il remporte cette année. En effet, au mois d’avril le MSCA Seal of Excellence lui a été adjugé.

Félicitations à lui !

Si vous souhaitez de plus amples informations à propos de ce prix ou qu’y participer vous intéresse, rendez-vous sur le site de l’AMAC où vous trouverez tous les renseignements nécessaires.

33rd International Workshop on Water Waves and Floating Bodies

Du 4 au 7 avril, l’ENTSA Bretagne ainsi que l’IRDL organisent à Guidel-Plages la conférence IWWWFB.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’ENTSA Bretagne :
http://iwwwfb2018.ensta-bretagne.fr/

Pour toute autre information, vous pouvez envoyer vos questions et commentaires à iwwwfb2018@ensta-bretagne.fr ainsi que par téléphone au +33 (0)2 98 34 88 91.

 

The 2018 IWWWFB will be held in Guidel-Plage, France between 4th and 7th April. The conference venue is the Belambra Club. The conference is organized by ENSTA-Bretagne, Brest and IRDL (Institut de Recherche Dupuy de Lôme).

Please email all questions and comments to the committee at iwwwfb2018@ensta-bretagne.fr

You can also contact by telephone at +33 (0)2 98 34 88 91

 

Pour plus d’informations, cliquez ICI (fichier PDF)

 

Liquide visqueux ou solide élastique?

Accueil, lundi 13 novembre 2017, au sein de l’IRDL à la Faculté des Sciences à Brest, d’une délégation finistérienne de conseillers pédagogiques pour une action, dans le cadre d’une démarche d’investigation à forte composante expérimentale, en collaboration avec le Rectorat et la Fondation La Main à la Pâte pour l’éducation à la science. Un moment d’échanges et de découvertes organisé par les rhéologues brestois et la Maison pour la Science!


Plant fibres : from the stem to the composite material – SEMINAIRE

Séminaire
16 Novembre 2017 |8h45 – 12h15
Amphithéâtre ENSIBS
Plant fibres : From the stem to the composite material
Intervenants :
Tatyana Gorshkova, Professeur à l’Institut de Biophysique et Biochimie de Kazan, Russie
Biological determinants of plant fiber properties
Pierre Ouagne, Professeur à l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tarbes, France
“Extraction of vegetal fraction from flax or hemp: a key point towards the maximisation of their high potential”
Darshil Shah, Chercheur à l’Université de Cambridge, Angleterre
“Experimental methods to measure mechanical properties of plant stems”
Johnny Beaugrand, Directeur de Recherche à l’INRA de Nantes, Unité Biopolymères Interactions Assemblages, France
“Breakage mechanisms of hemp fibers and microstructure investigation of NFC by confocal Raman Imaging”
Contacts : alain.bourmaud@univ-ubs.fr / chloe.joly@univ-ubs.fr
Amphithéâtre ENSIBS – 17 Boulevard Flandres Dunkerque 1940 – LORIENT

 

Nouveau Master en Cyber Physique & Matériaux Connectés à l’UBS

L’IRDL en tant que partenaire a le plaisir de vous annoncer le lancement d’un nouveau Master en Cyber Physique & Matériaux Connectés à l’UBS en septembre 2017

Launching a new Master degree in Cyber Physic & Connected Materials at UBS on september 2017

Accès prioritaire aux Licences 3 Polymères & Composites, Physique, Electronique …

Contact: jean-francois.feller@univ-ubs.fr

Pour plus d’infos cliquez sur l’image:

 

Séminaire IRDL : Conférence d’Yves BÉREAUX

Le séminaire d'Yves Béreaux, enseignant chercheur à l'INSA Lyon et au LaMCoS,

se déroulera le jeudi 27 avril à partir de 14h

à l'IUT Lorient en amphi GIM et en visio à l'ENSTA Bretagne en amphi 3.

 

Résumé :

Les procédés industriels, grande cadence, grande série, tels que l'injection-moulage ont évolué pour répondre à des demandes nouvelles. Pourtant, l’utilisation massive de matières recyclées poserait un problème aigu de stabilité à ces procédés. 
 
Ces procédés mettent en œuvre des polymères à l’état liquide ou fondu, dans des géométries d'écoulement qui malgré leur simplicité ne peuvent pas être entièrement régulières. Il importe alors d'évaluer quelles seraient les conséquences d'une variabilité des propriétés des polymères entrants. Par exemple, les propriétés viscoélastiques de première différence de contraintes normales vont se manifester par des écoulements secondaires et des champs de contraintes spécifiques. Les méthodes de perturbation et de lubrification permettent de mettre à jour et de modéliser ces effets.