Soutenance de thèse de Marie Furic

Marie Furic, doctorante au sein du PTR1 « Composites » soutiendra sa Thèse de Doctorat intitulée :

« Utilisation des nouvelles propriétés physico-chimiques des solutions détergentes régénérées dans le Nettoyage En Place d’équipements sensibles.« 

le vendredi 8 juillet  à 10h00 à l’Université Bretagne Sud, Site de Pontivy – IRDL, allée des Pommiers

Résumé :

La régénération des solutions de lavage utilisées en Nettoyage En Place (NEP) présente un intérêt, tant économique qu’environnemental, pour les industriels laitiers. L’étape clé du NEP réside dans le lavage alcalin qui assure l’élimination des souillures organiques déposées sur les équipements. Ce lavage est généralement effectué par des lessives de soude, moins onéreuses que celles de potasse. Nos travaux ont visé à appliquer un procédé physico-chimique de régénération, basé sur des étapes d’adsorption- coagulation-floculation, à des lessives de potasse en vue de rentabiliser leur intégration au NEP laitier. La régénération de solutions de potasse souillées par du lait a été examinée et comparée à celle de solutions de soude. L’efficacité du procédé à épurer les solutions de potasse en termes d’abattement de la DCO et de Ntot a été démontrée. L’analyse des solutions régénérées a par ailleurs mis en évidence l’amélioration de leurs propriétés interfaciales (tension superficielle, angle de contact). Ces propriétés, dont l’origine a pu être attribuée à l’accumulation de biotensioactifs, confèrent aux solutions de potasse régénérées un meilleur pouvoir nettoyant. Ce point a été validé lors d’essais de nettoyage de membranes organiques d’ultrafiltration colmatées par des protéines laitières. L’optimisation de la formulation de ces solutions a de plus permis l’obtention de performances de nettoyage comparables à celles d’un détergent commercial classiquement utilisé pour ce type d’application. Enfin, les impacts économiques et environnementaux de l’intégration de lessives de potasse en substitution à celles de soude ont été évalués pour un NEP laitier industriel au travers d’une étude technico-économique et d’une Analyse de Cycle de Vie (ACV).

Mots clés : composites

Membres du jury :

  • Pr Murielle RABILLER-BAUDRY,
  • Dr Thierry BENEZECH, Directeur de Recherche
  • Pr Patrick DUTOURNIÉ,
  • Dr Hedi BEN MANSOUR, Maître de Conférences HDR
  • Dr Walid BLEL, Maître de Conférences
  • Dr Anne ELAIN, Maître de Conférences
  • Pr Olivier SIRE,

Les travaux ont été encadrés par Madame Anne ELAIN et Messieurs Walid BLEL et Olivier SIRE

 

Posted in Actualités.