Les travaux de l’IRDL au programme du dernier numéro de Sciences-Ouest

Le numéro du mois de février 2018 du magazine Sciences-Ouest met en avant les travaux de l’IRDL.
En effet, la revue consacre sa Une aux recherches sur l’hydrogène menées à Lorient, Brest et Rennes.

L’hydrogène peut faire bouger des lignes dans bien des domaines. Il peut être utilisé pour fabriquer des matériaux (tels que des groupes électrogènes) , stocker de l’énergie ou développer de nouveaux types de mobilité.
Avec l’intervention de Philippe Mandin, plusieurs questions sont soulevées.
Quels sont les moyens de produire de l’hydrogène de façon propre ? Comment utiliser cette ressource ? Quels sont ses domaines d’application ?

Une lecture agréable et enrichissante !

Pour consulter l’article, cliquez ici.

Projet collaboratif EXPRESSo

Le projet collaboratif EXPRESSo (EXcellence en PoweR modulE à Sablé sur Sarthe, 2017-2021), financé par BPI France, regroupe 7 partenaires : 4 industriels avec Valeo (chef de file), Axon’mechatronics (situé à Quimper), PROTAVIC et Qualtera et 3 partenaires académiques, IMT Paris et LPPI, de l’université Cergy Pontoise et l’IRDL.

Dans le domaine automobile, l’électrification des véhicules devient de plus en plus importante et l’électronique de puissance pilote les organes électriques ainsi que la conversion courant continu/courant alternatif. Le module de puissance (ou « power module ») est un composant électronique clé de l’électrification, à forte valeur ajoutée, situé dans l’onduleur et d’une taille d’environ 150 x 50 mm2. Ce module est constitué de puces brasées ou fixées de façon démontable sur un support en alliage de cuivre (ou « Leadframe »). Le cadre général du projet EXPRESSo est le développement d’une technologie innovante et robuste pour fabriquer les modules de puissance. La contribution de l’IRDL porte en particulier sur la conception mécanique virtuelle d’un nouveau Leadframe, en prenant en compte les contraintes thermiques en service et les propriétés d’adhésion avec la résine d’encapsulation ainsi que sur le développement d’une démarche d’éco-production du Leadframe.

Dans le cadre de ce projet, une thèse va démarrer début 2018, l’appel à candidature est ouvert.

(Source : http://www.axon-cable.com/fr/02_produits/01_loupot/00/index.aspx)


Les différents partenaires du projet :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rideaux de bulles d’eau : les recherches mises en avant

Ce lundi 12 février, le journal de 20h de France 2 a diffusé un reportage faisant écho aux recherches menées par des chercheurs de l’ENSTA Bretagne et de l‘IRDL.
Au programme, des exemples de débouchés pour ces recherches et notamment l’atténuation des bruits sous-marins pour préserver les espèces marines.
Vous pouvez voir et/ou revoir le reportage en cliquant ci-contre : https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/environnement-des-rideaux-de-bulles-pour-lutter-contre-la-pollution_2607778.html.
A noter, la démonstration de Michel Arrigoni pour exposer les réactions qui s’offrent à nous lors de l’utilisation d’un rideau.

Cela fait déjà plusieurs années que l’école d’ingénieurs et laboratoire de Brest se penche sur les phénomènes qui découlent de l’utilisation des rideaux de bulles. Ces innovations ont sans nul doute leur place dans le développement et la protection de la mer, ses fonds ainsi que les espèces animales qu’elle abrite. Il s’agit donc d’un enjeu de taille et d’actualité.
Pour plus de précisions, voici un article très complet de l’ENSTA Bretagne disponible sur son site internet : http://www.ensta-bretagne.fr/index.php/actualite/des-rideaux-de-bulles-pour-attenuer-les-bruits-sous-marins/

Antoine Le Duigou, lauréat du prix Daniel Valentin 2017

Le Prix Daniel Valentin est une récompense qui vise à encourager le développement des recherches sur les matériaux composites de jeunes chercheurs de moins de 35 ans et qui est organisé par l’AMAC. Il récompense un ensemble structuré de travaux effectués sur un nombre limité d’années, ces travaux pouvant revêtir des formes multiples :  expérience professionnelle, doctorat, travaux de recherche, avancées pédagogiques, etc.

Ainsi en cette année 2017, le vainqueur de ce concours n’est autre que Antoine Le Duigou enseignant-chercheur de l’Université de Bretagne-Sud au sein de l’IRDL.

A noter qu’il s’agit du second prix qu’il remporte cette année. En effet, au mois d’avril il s’est adjugé le MSCA Seal of Excellence.

Félicitations à lui !

Si vous souhaitez de plus amples informations à propos de ce prix ou qu’y participer vous intéresse, rendez-vous sur le site de l’AMAC où vous trouverez tous les renseignements nécessaires.

33rd International Workshop on Water Waves and Floating Bodies

Du 4 au 7 avril, l’ENTSA Bretagne ainsi que l’IRDL organisent à Guidel-Plages la conférence IWWWFB.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’ENTSA Bretagne :
http://iwwwfb2018.ensta-bretagne.fr/

Pour toute autre information, vous pouvez envoyer vos questions et commentaires à iwwwfb2018@ensta-bretagne.fr ainsi que par téléphone au +33 (0)2 98 34 88 91.

 

The 2018 IWWWFB will be held in Guidel-Plage, France between 4th and 7th April. The conference venue is the Belambra Club. The conference is organized by ENSTA-Bretagne, Brest and IRDL (Institut de Recherche Dupuy de Lôme).

Please email all questions and comments to the committee at iwwwfb2018@ensta-bretagne.fr

You can also contact by telephone at +33 (0)2 98 34 88 91

Liquide visqueux ou solide élastique?

Accueil, lundi 13 novembre 2017, au sein de l’IRDL à la Faculté des Sciences à Brest, d’une délégation finistérienne de conseillers pédagogiques pour une action, dans le cadre d’une démarche d’investigation à forte composante expérimentale, en collaboration avec le Rectorat et la Fondation La Main à la Pâte pour l’éducation à la science. Un moment d’échanges et de découvertes organisé par les rhéologues brestois et la Maison pour la Science!