www.compositic.fr

Découvrez le tout nouveau site web du plateau technique ComposiTIC accessible depuis l'adresse www.compositic.fr

capture-decran-2016-10-05-a-14-23-46

 

 

Trois ans après sa création, le plateau technique ComposiTIC se dote d'un nouveau site internet.

Nouveau design et nouvelle organisation à l'image de ce plateau innovant et dynamique.

Pour accompagner les internautes dans leur mobilité, ce nouveau site est désormais compatible avec 100 % des supports numériques (ordinateurs, smartphones et tablettes). Il est dorénavant disponible en anglais pour nos développer nos relations à l'international.

Retrouvez l'ensemble des informations à travers nos différentes rubriques organisées de manière fonctionnelle : offres, compétences, moyens, contacts...

Bonne navigation !

Visites du plateau technique ComposiTIC

Dans le cadre des commémorations du bicentenaire d’Henry Dupuy de Lôme organisées par la ville de Ploemeur, le plateau technique ComposiTIC et l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme participent à plusieurs temps forts :

 

Visite du plateau technique ComposiTIC (sur réservations) ;

  • Le vendredi 14 octobre de 17h30 à 19h30 : 3 visites à 17h30, 18h15 et 19h00
  • le samedi 15 octobre de 14h00 à 16h00 : 3 visites à 14h00, 14h45 et 15h30

Rendez-vous au Parc technologique de Soye – Bâtiment Eurêka – 2 Allée Copernic – 56270 PLOEMEUR

  • Le 15 octobre à 18h00 : inauguration d’un buste de Dupuy de Lôme imprimé en 3D par ComposiTIC (IRDL)scan-buste-ddl-vignette

+ d’infos

Dans les pas de Dupuy de Lôme

À l'occasion du bicentenaire de Dupuy de Lôme, la ville de Ploemeur, où il est né, organise de nombreuses animations du 24 septembre au 19 novembre 2016.

 

couv-ddl23/09  : vernissage de l'évènement "Dans les pas de Dupuy de Lôme"

27/09 : Conférence "La vie de Dupuy de Lôme" - Comité d'histoire du pays de Ploemeur

04/10 : Conférence "L'évolution de la construction des navires après Dupuy de Lôme jusqu'à nos jours" - DCNS

08/10 : Démonstration "Impression 3D" - Plateau technique ComposiTIC

11/10 : Conférence "Les navires de guerre du futur" - DCNS

14/10 : Visite du Plateau technique ComposiTIC

15/10 : Parcours d'un homme, parcours d'un lieu et inauguration du buste imprimé en 3D par ComposiTIC

19/10 : Atelier pop-up et visite d'une frégate en réalité augmentée

21/10 : Jeu de bataille navale géante

22/10 : Jeux autour du monde marin

26/10 : Passe jouer autour de l'aviation

27/10 : Atelier "Secrets de navire"

05/11 : Présentation par l'association Robotics

08/11 : Conférence "De l'âge industriel à celui du numérique, choix technologiques, recherches et innovations XIXe-XXIe siècle" - Pierre-Yves MANACH (IRDL) et Sylviane Llinarès (CERHIO), Professeurs des universités

09/11 : Atelier "Secrets de navire"

16/11 : Jeux "Autour du monde marin"

19/11 : Fin de l'évènement

 

 

Le programme complet

 

Soutenance de thèse en cotutelle internationale de Touhami TAHENNI

Touhami TAHENNI, doctorant au sein du PTR5 « Durabilité » soutiendra sa Thèse de Doctorat, en cotutelle internationale, intitulée :

"Étude de la capacité portante en effort tranchant des poutres en béton armé renforcées en fibre d'acier avec référence particulière aux poutres en béton à hautes performances."


Mention : Sciences pour l'Ingénieur, École doctorale SICMA

le dimanche 25 septembre à 10h00 à l'Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumédiène

Salle de Conférence n° 61 - Faculté de Génie Civil

Résumé :

Malgré les avantages multiples du béton à hautes performances, il reste relativement peu étudié dans les structures en béton armé. Notamment, la servicibilité du matériau et son comportement vis-à-vis de la fissuration nécessitent une investigation profonde. En effet, dans les structures en béton armé, c’est souvent la servicibilité du matériau qui se détériore et écourte la durée de vie d’une construction. Dans le même contexte, le comportement à l’effort tranchant du béton à hautes performances (BHP) reste insuffisamment étudié comparativement à la littérature abondante sur le béton ordinaire (BO). Le principe de l’effort tranchant en béton armé n’est d’ailleurs toujours pas suffisamment explicité avec rationalité et l’on continue à utiliser des méthodes empiriques pour se prémunir contre les effets désastreux de cette sollicitation sur les structures en béton armé. Ce manque de compréhension est illustré par des approches de calcul différentes et parfois contradictoires utilisées dans les principaux règlements de calcul en béton armé. L’applicabilité de ces approches de calcul réglementaires au béton à hautes performances nécessite une evaluation profonde. Cet aspect fait partie des objectifs de la présente étude. L’utilisation des fibres d’acier comme renforcement en béton en général et en béton à hautes performances en particulier semble améliorer le comportement structural de ce matériau en effort tranchant. Sur ces aspects de comportement structural, un total de 70 poutres en béton armé, ordinaire et de hautes performances, avec et sans fibres d’acier, ont été testées en flexion quatre-points. Les fibres d’acier ont été utilisées en différentes quantités ρf et différents élancements lf/df. Les essais réalisés dans ce travail ont montré que les fibres d’aciers couturent efficacement les fissures et ainsi permettent aux éléments de structures d’être servicibles à des niveaux de chargement élevés. Cette efficacité se distingue particulièrement dans le matériau BHP qui développe une adhérence relativement meilleure avec l’acier par comparaison au BO. Ces effets de coutures efficaces ne sont, cependant, pas reflétés dans les modèles de calculs utilisés dans les règlements universels.

Abstract:

Despite de multiple advantages of high performances, it is still relatively unknown. It is thus important to study this material from all the aspects in the aim of understanding its structural behavior and using it as a building material in composition with steel and hence beneficiate fully from its higher compressive strength and denser compactness. In this sense, the serviceability of the material, particularly its behaviour towards cracking which affects its integrity, necessitates a deeper investigation. In the same context, the shear behavior of high performances concrete (HPC) is still insufficiently investigated by comparison to the abundant literature for that of ordinary

concrete (OC). On the aspect of shear behaviour, it is worth noting that such a solicitation in reinforced concrete is a topic which continues to arouse a lot of interest despite the abundance of the existing literature. The applicability of the different design approaches to high performances concrete requires further investigations. This aspect is a part of the objectives of the present experimental study. The use of steel fibers as reinforcement for concrete in general and for high performances concrete in particular seems to improve the structural behavior of this concrete material, particularly for shearing. On these aspects of structural behaviour, a total of 70 reinforced concrete beams, from ordinary concrete and high performances concrete, with and without steel fibers, have been tested in four-point flexural bending. The steel fibers were used in different quantities ρf and different aspect ratios lf/df. The test carried out in this investigation have shown that fibers stitch up effectively the two faces of a crack and thus enable structural elements to be serviceable at higher loading levels. This efficiency is particularly distinguishable for high performances concrete (HPC) which develops a relatively better bond with the reinforcement by comparison to ordinary concrete (OC). These stitching effects are however not reflected in the design models presented in the different universal design codes.

 
 Membres du jury :
  • Pr Fattou KHARCHI, Université des Sciences et de la Technologies Houari-Boumédiène (USTHB), Algérie
  • Pr Saïd KENAI, Université Saad Dahlab de Blida, Algérie
  • Pr Sofiane AMZIANE, Université Blaise Pascal, Clermont- Ferrand
  • Dr Mostefa HAMRAT, Maître de Conférences, Habilité à Diriger des Recherches, Université Hassiba Ben Bouali de Chlef, Algérie
  • Dr Abdelkrim BOURZAM, Maître de Conférences, Habilité à Diriger des Recherches, USTHB, Algérie
  • Pr Mohamed CHEMROUK, USTHB, Algérie
  • Dr Thibaut LECOMPTE, Maître de Conférences, Habilité à Diriger des Recherches, Université de Bretagne Sud,

Les travaux ont été encadrés par Mohamed CHEMROUK et Thibaut LECOMPTE

Journée du pôle « Systèmes énergétiques et Procédés Thermiques » le 15 septembre 2016

Les objectifs principaux de cette journée sont de présenter les activités du PTR et de travailler sur les axes de développement.

Programme de la Journée

PTR 4 « Systèmes Energétiques et Procédés Thermiques »

IUT Brest - Salle c113

9h : Accueil - Café

9h30 : Présentation du PTR

Patrick Glouannec et Mohamed Benbouzid
Actualités : Fiche bilan, CNRS (section 10, section 8), ...

10h00 : Présentation Activités Université Bretagne Sud

- Activités Site Pontivy (30 min)

  • Conception de (bio) procédés innovants : Jean-Louis Lanoisellé

- Activités Site Lorient (60 min)

  • Modélisation de procédés thermiques (séchage, cuisson) : Pascal Le Bideau
  • Bâtiment et systèmes énergétiques : Philippe Chauvelon
  • Optimisation, techniques inverses : Tahar Loulou, Adrien Fuentes

12h00 : Présentation Activités Site de Brest (IUT/UBO, ENIB, ISEN)

o Analyse paramétrique pour la surveillance des systèmes électriques : Vincent Choqueuse

o Contrôle/commande – Application aux EMRs : Jean-Matthieu Bourgeot 12h45/13h45 : Repas

14h : Perspectives Recherche, Positionnement, synergies

Montage de projets, ...

15h : Structuration et Animation du Pôle

Séminaires, ....

16h : Bilan et Clôture de la journée

Soutenance de thèse de Sébastien OLAYA

Sébastien OLAYA , doctorant au sein du PTR4 « Systèmes énergétiques et Procédés thermiques » soutiendra sa Thèse de Doctorat intitulée :

" Contribution à la modélisation multi-physique et au contrôle optimal d'un générateur houlomoteur - Application à un système "deux-corps"

Mention : Sciences pour l'Ingénieur, École Doctorale des Sciences de la Mer

le mardi 13 septembre  à 10h00 à l'ENIB

Résumé :

Cette thèse s’inscrit dans le cadre du 12ème appel à projet du Fonds Unique Interministériel (FUI) lancé par l’Etat au premier semestre 2011. Le projet « EM BILBOQUET » a été colabellisé par les pôles de compétitivité Mer Bretagne, Mer PACA et Tenerrdis. Il consiste en la réalisation d’un nouveau système de génération d’électricité issue du mouvement relatif entre deux corps flottants, mus par la houle. Dans cette thèse, nous nous sommes intéressés au contrôle optimal à appliquer sur la génératrice via les convertisseurs statiques, afin d’extraire le maximum d’énergie de la houle incidente. Dans un premier temps, nous avons établi les équations dynamiques régissant le comportement de la structure dans la houle en adoptant les hypothèses de la théorie potentielle. Pour se faire, nous avons développé un code de calcul spécifique, basé sur une résolution du problème linéaire de tenue à la mer, par des méthodes dites semi-analytiques. Ce code de calcul permet de déterminer les coefficients hydrodynamiques nécessaires à l’écriture de l’équation dynamique dans le domaine fréquentiel, mais aussi dans le domaine temporel via une modification de la formulation de Cummins. Cette dernière nous permet ainsi, dans un second temps, de formuler le problème de maximisation de l’énergie récupérée comme un problème d’optimisation où la variable à optimiser est le couple résistant de la génératrice. Le problème est résolu en temps réel en adoptant une résolution par algorithme dit à horizon fuyant.

Mots clés :

Houlogénérateur, théorie potentielle, contrôle optimal, commande prédictive, optimisation.

 

 Membres du jury :

  • Tarek AHMED-ALI, Professeur, Université de Caen Basse-Normandie / rapporteur
  • Alain CLEMENT, Ingénieur de Recherche – HDR, Ecole Centrale de Nantes / rapporteur
  • Guy CLERC, Professeur, Université Lyon I / examinateur
  • Bernard MOLIN, Professeur Associé – HDR, Ecole Centrale de Marseille / examinateur
  • John RINGWOOD, Professor, Maynooth University, Ireland / examinateur
  • Marc LE BOULLUEC, Ingénieur, IFREMER, Centre de Brest / invité
  • Jean-Matthieu BOURGEOT, Maître de Conférence, ENI Brest / co-encadrant
  • Mohamed BENBOUZID, Professeur, Université de Bretagne Occidentale / directeur de thèse
 

Une partie du travail présenté dans ce mémoire a fait l’objet d’un certains nombre de publications listées ci-dessous :

 

Revues Internationales :

[1] S. Olaya, J.M. Bourgeot and M.E.H. Benbouzid, “Hydrodynamic coefficient computation for a partially submerged wave energy converter,” IEEE.Journal.of.Oceanic.Engineering, vol. 40, n°3, pp. 522-535, July 2015.

Conférences Internationales :

[1]  S. Olaya, J.M. Bourgeot and M.E.H. Benbouzid, “On the generator constraint design of a wave energy converter at a pre-sizing stage,” in Proceedings of the 2015. EWTEC, Nantes (France), pp. 1-9, Paper 10B3-3-1, September 2015

[2]  S. Olaya, J.M. Bourgeot and M.E.H. Benbouzid, “Optimal control for a self-reacting point absorber: A one- body equivalent model approach,” in Proceedings of the 2014.IEEE.PEAC, Shanghai (China), pp. 332-337, November 2014. Best Paper Award

[3]  S. Olaya, J.M. Bourgeot and M.E.H. Benbouzid, “Modelling and preliminary studies for a self-reacting point absorber WEC,” in Proceedings of the 2014.IEEE.ICGE, Sfax (Tunisia), pp. 14-19, March 2014.

 

[4] S. Olaya, J.M. Bourgeot and M.E.H. Benbouzid, “Hydrodynamic coefficients and wave loads for a WEC device in heaving mode,” in Proceedings of the 2013.MTS/IEEE.OCEANS, Bergen (Norway), pp. 1-8, June 2013.

Conférences Nationales :

[1] S. Olaya, J.M. Bourgeot and M.E.H. Benbouzid, “Optimal energy absorption for a self-reacting point absorber,” dans les actes de la Sea.Tech.Week.2014, Brest (France), Poster, Octobre 2014. Best Poster Award of the IEEE Oceanic Engineering Society Student Competion.

[2] S. Olaya, J.M. Bourgeot and M.E.H. Benbouzid, “Approximated state-space model for a partially submerged wave energy converter,” dans les actes du colloque EMR.2013 (Energies Marines Renouvelables), Brest (France), pp. 1-5, Octobre 2013.

 

Journée du pôle « Assemblages multimatériaux » le 27 juin 2016

Les objectifs principaux de cette journée étaient d’une part de faire connaissance en laissant du temps aux discussions autour des posters, du moment du repas et lors de l’heure relative au bilan ; d’autre part, de travailler sur quelques axes fondamentaux. Nous avons décidé de lancer quelques actions à court et moyen termes :

> Scientifique : travail autour des assemblages métal/métal, métal/composite. L’idée est de fédérer les compétences complémentaires lorientaises (approches plus amont sur la formation de l’assemblage), et brestoises (approches amont sur le collage et plus aval sur la tenue et la durabilité mécanique des assemblages), pour pouvoir apporter une réponse plus globale sur les thématiques de recherche sur les assemblages multi-matériaux par soudage ou collage. Des actions concertées mettant en commun l’ensemble des compétences, peuvent être envisagées à court terme, sur des projets de recherche en cours, et à moyen et plus long termes sur de nouveaux projets. Quatre projets de recherche déjà initiés peuvent potentiellement faire l’objet d’actions en ce sens :  

  • soudage par point – (thèse CIFRE d’Edouard Geslain avec ARCELORMITTAL (2015-2017) – Réalisation des points soudés à Lorient et sollicitation/tenue mécanique du point à Brest (essais ARCAN)…. Il s’agirait de qualifier la tenue mécanique d’un assemblage hétérogène de 3 tôles, présentant une tôle très mince difficile à assembler (R. Creachcadec – Ph Rogeon – E. Geslain).
  • assemblage composite/métal – soudage et/ou collage – réalisation et sollicitation de ces assemblages ( R. Creachcadec – C. Cellard – L. Sohier – M. Courtois – C Hidalgo – Ph. Le Masson)
  • assemblage hybride collage/soudage par point de panneaux métal/polymère/métal (R. Creachcadec – C. Pouvreau)
  • tenue en fatigue des joints soudés – lien avec la prédiction de la dureté par simulation EF du procédé de soudage (D.Carron – D. Thevenet).

> Bilan des matériels dont nous disposons et sur lesquels nous pouvons nous appuyer ;

> Bilan des contacts industriels (trois des quatre présentations de cette journée étaient en lien avec des activités d’ArcelorMittal) : faire un bilan de nos contacts afin de voir comment nous pouvons proposer une offre complète scientifique (ex : Arcelor, DCNS…) ;

> Bilan des publications et des publiants à l’échelle du PTR afin de définir des états des lieux et des Gantt pour la planification des publi – permettant aussi de réintégrer les collègues qui pour le moment sont associés ;

> Annuaire : chaque membre du PTR propose un CV recherche (et enseignement) en complément du fichier présentant les photographies ;

> Proposer des conférences pour le laboratoire.

La journée s’est déroulée à l’ENSTA Bretagne avec le programme suivant :

  • 10h00 : accueil
  • 10h15 : présentation du pôle
  • 10h30 : présentation de Mickael Courtois : Modélisation du soudage laser.
  • 11h00 : présentation 2 - Jean Legendre - Compréhension de la rupture interfaciale d'assemblages collés pour l'industrie automobile
  • 11h30 : séance poster 1 (Hall) : posters des doctorants de Lorient

 

  • 13h15 : présentation 3 - Edouard Geslain - Soudage par résistance par point
  • 13h45 : séance poster 2 - posters des doctorants de Brest
  • 14h30 : présentation 4 - Gilles Tahan - Caractérisation de la tenue mécanique d'un assemblage collé par choc laser
  • 15h00 – 16h30 : Bilan et perspectives

L’IRDL partenaire de la journée professionnelle « Comment construire différemment »

La journée professionnelle "Comment construire différemment ? Des matériaux locaux, performants, bas carbone" se tiendra à Lorient le 4 octobre 2016. Réservez dès à présent cette date dans votre agenda !

Fruit du travail collaboratif d'une dizaine de structures impliquées dans l'éco-construction en Bretagne, la journée "Comment construire différemment ? Des matériaux locaux, performants, bas carbone" s'adresse à tous les acteurs de la construction. 

L'objectif : mieux connaître le marché des éco-matériaux, leurs caractéristiques techniques, leur mise en oeuvre, les possibilités d'assurance, les formations existantes, obtenir des retours d'expériences de chantier...

Comment ? En échangeant avec d'autres professionnels du bâtiment, des fabricants, des laboratoires de recherche spécialisés mais aussi des structures qui peuvent vous accompagner dans vos projets de formation ou d'innovation. 

Télécharger le flyer de l'événement

Pour vous inscrire dès à présent, cliquez ici ! (inscription obligatoire)

Programme

Matin

  • Quelle clientèle pour les éco-matériaux ?
  • Focus techniques sur le béton de chanvre et la paille
  • Retours d'expériences sur chantier par l'Agence Qualité Construction
  • Assurance et éco-matériaux

Après-midi

  • Focus techniques bois local et terre crue
  • Systèmes constructifs biosourcés
  • Innovation : à qui s'adresser ? Quels financements possibles ? 

Et tout au long de la journée, des démonstrations, des rendez-vous professionnels, des échanges sur stands...

 

Séminaire IRDL : Conférence de Daniel Schmidt et Emmanuelle Reynaud le 4 juillet

Daniel Schmidt et Emmanuelle Reynaud, professeurs à l’université du Massachusetts (USA) seront dans nos locaux l’après-midi à Lorient du 4 juillet (lundi prochain). Le séminaire sera sur les thèmes : "Two aspects of reinforced polymers: Enhancing the sustainability of epoxies and their composites" et "Copolyester nanocomposites with uncompromised mechanical performance". 

Ils donneront un séminaire à 14 h en salle CR 204 ce lundi 4 juillet 2016.

 

Résumé : This talk will cover two efforts related to reinforced polymers. The first part of the talk will offer an update on our progress in the preparation of high performance, reworkable, bio-derived polymer networks and their glass fiber reinforced composites. The second part of the talk will cover the realization of mechanical reinforcement in transparent high-Tg copolyester nanocomposites.

 

Fiber reinforced epoxies offer high specific stiffness and strength coupled with excellent corrosion resistance but are effectively impossible to recycle. Likewise, in spite of significant efforts to develop more sustainable bio-based polymers, composite resins remain almost entirely petroleum-based. We show that epoxidized linseed oil is an excellent basis for the formation of high-performance structural thermosets, and present the rheology and cured properties of various bioepoxy / anhydride formulations. These materials display attractive combinations of modulus and heat distortion temperature. In tandem, we show that high performance anhydride cured epoxies may be prepared in the presence of catalysts that render them reworkable. Complementing screening via simple constant-load creep experiments, stress-relaxation measurements provide useful information concerning the time-scales over which reworkability may take place.

 

In the second part of the talk, we report the creation of two families of high performance copolyester / clay nanocomposites produced via twin screw extrusion compounding and injection molding on industrial scale equipment using commercially available ingredients. The results of these efforts highlight the fact that this field may yet hold surprises. In particular, these materials, ostensibly transparent amorphous thermoplastics with glass transition temperatures similar to that of polystyrene, may be made stiffer and stronger through nanocomposite formation, without compromising their high ductility, impact resistance or transparency. This is atypical if not unique for a fully amorphous high-Tg thermoplastic nanocomposite produced via melt blending. We present the results of our structural, thermal and mechanical characterization efforts, and discuss the trends thus observed.

 

Biographie des deux chercheurs :

  • Daniel Schmidt : Dr. Schmidt graduated with University Honors from Carnegie Mellon University (1998) with a B.S. in Materials Science & Engineering and a B.S. in Chemistry following research experience with the CMU Buckyball Project. He earned his Ph.D. in Materials Science & Engineering at Cornell University (2003) under the direction of Prof. Emmanuel P. Giannelis on the subject of silicone nanocomposites. He was a post-doc in the first BASF group to locate in Nobel Laureate Jean-Marie Lehn’s Institut de Science et d'Ingénierie Supramoléculaires (ISIS) in Strasbourg France, where he developed nanoporous materials for thermal insulation (tradenamed SLENTITE®, scale-up in progress). He joined the Department of Plastics Engineering at the University of Massachusetts Lowell in 2005, where he has pursued work on polymer nanocomposites, polymer networks, pre-ceramic polymers and sustainable materials. In 2006 he was awarded a Summer Faculty Fellowship in the group of Dr. Rich Vaia at the US Air Force Research Labs, where he worked on new classes of nanocomposites termed nanolaminates as well as porous shape memory materials. In 2009 he was the first recipient of the Mark and Elisia Saab Endowed Professorship in Sustainable Plastics Engineering. In 2012 he was recognized at the Massachusetts State House as as University Research Champion by the Massachusetts Toxics Use Reduction Institute (TURI), and in 2013 he was an invited participant in the BASF Insights Program in Ludwigshafen, Germany. His work has been cited over 1,400 times in the literature, and he is listed as an inventor in 9 families of patents and patent applications. He has been a tenured Associate Professor since 2011.Capture d’écran 2016-07-18 à 11.45.43

 

  • Emmanuelle Reynaud : Dr. Reynaud graduated from the National Institute of Applied Sciences – INSA-Lyon (1997) with an engineering diploma in Physics & Materials Engineering and a Master’s Degree in Materials and Mechanics. She earned her Ph.D. in Materials Engineering at INSA-Lyon (2000) under the direction of Prof. C. Gauthier and G. Vigier on the subject of thermoplastic-clay nanocomposites. She was a post-doc in the group of Prof. E.P. Giannelis at Cornell University, Ithaca, NY, USA. In 2002, she joined the Laboratory of Mechanics at the University of Rennes 1, France as assistant professor. She joined the Department of Mechanical Engineering at the University of Massachusetts Lowell, Lowell, USA in 2006, where she has pursued work on polymer nanocomposites, sustainable materials and service-learning in engineering education. She has been a tenured Associate Professor and graduate coordinator for her department since 2013.

 

Capture d’écran 2016-07-18 à 11.47.34