Contamination de viandes emballées par les microplastiques : Occurrence et risques associés

Le secteur de l’emballage représente près de 40 % de la demande européenne de plastique. Ces emballages en plastique contribuent dans le secteur alimentaire au stockage, au transport, à la protection et à la conservation des produits. Ainsi, le polystyrène extrudé (XPS) offre une bonne barrière de protection contre l’oxygène, la vapeur d’eau ou les micro-organismes et facilite la conservation des produits alimentaires à la température souhaitée. Il est donc largement utilisé dans les emballages alimentaires. Toutefois, s’il a été récemment signalé que certains emballages plastiques (ex. bouteille d’eau minérale, sachet de thé) peuvent libérer dans les aliments des particules de petite dimension (< 5 mm) appelés microplastiques (MP), aucune étude de ce type n’a encore été faite sur les barquettes alimentaires en polystyrène extrudé. Le principal objectif de cette étude a donc été d’identifier la nature chimique des fragments de taille millimétrique et submillimétrique présents dans, et à la surface de ces barquettes alimentaires.

Les résultats montrent que des microplastiques composés de XPS (MP-XPS) contaminent l’intérieur des barquettes et les produits alimentaires testés avec un taux compris entre 4,0 et 18,7 MP-XPS/kg d’aliment emballée. Par ailleurs, les caractéristiques de ces particules montrent que ces microplastiques proviennent des barquettes XPS. Ces microplastiques adhèrent fortement à la surface de la viande et sont donc susceptibles d’être ingérés par les consommateurs, dans des proportions significatives.

Bien que les barquettes en polystyrène soient adaptées au contact alimentaire, la présence de MP-XPS sur la surface des aliments est potentiellement problématique en termes :
– de toxicité des microparticules,
– de relargage potentiel de monomères de styrène provenant des microparticules,
– de formation de potentiels produits de dégradation dangereux pendant la cuisson.

Néanmoins, en l’état actuel des connaissances scientifique, il convient de noter que la comparaison des quantités de MP-XPS observées dans les barquettes avec les données disponibles dans la littérature scientifique ne permet pas d’établir clairement l’existence ou non d’un risque pour l’homme. Cette étude, en évaluant les quantités de microplastiques présents dans les barquettes alimentaires, contribue à élargir l’état des connaissances sur la contamination de l’alimentation humaine par les microplastiques et permet d’alerter sur les risques sanitaires potentiels.

Contact : Prof. Stéphane BRUZAUD stephane.bruzaud@univ-ubs.fr

Publication : Kedzierski M. et al., 2020. Microplastic contamination of packaged meat: Occurrence
and associated risks. Food Packaging and Shelf Life, 24, 100489.

Le projet OceanWise

Article dans Ouest-France : Barquettes alimentaires. Un risque pour la santé ?

Posted in Actualités.