Les équipes de l’IRDL et du LBCM sont représentées dans les projets sélectionnés sur les Sargasses

Les échouages massifs des algues brunes appartenant aux Sargasses affectent les îles du bassin caribéen et soulèvent des problèmes sanitaires, économiques et environnementaux majeurs. En effet, ils perturbent le fonctionnement des écosystèmes par entre autres l’augmentation des nutriments disponibles, la diminution de la lumière parvenant jusqu’au fond de l’océan ou encore l’appauvrissement en oxygène. Ces échouements augmentent, de plus, le risque d’introduction de nouvelles espèces. Ils affectent le tourisme en rendant les plages peu attractives par la libération de gaz nauséabonds et toxiques (sulfure d’hydrogène (H2S) et ammoniac (NH3)) lors de leur dégradation .

 

Face à cette problématique les services de l’État, l’ADEME, la DEAL, la Délégation à la recherche et à la technologie se sont associés à l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) en lançant un appel à projets conjoint « Recherche, développement et innovation » sur les Sargasses visant à :

  •  améliorer la connaissance de l’écologie des Sargasses comme base de la prise de décision environnementale;
  • concevoir des stratégies de gestion à court et à long terme, et;
  •  fournir des solutions innovantes et rentables capables d’atténuer l’impact des échouages de Sargasses

Douze projets de recherche ont été retenus dans le cadre de cet appel. Ils associent des équipes de recherche académiques et des entreprises françaises, des pays de la Caraïbe et d’Amérique. Les projets retenus portent sur la caractérisation des Sargasses, sur la prévision de la formation des bancs et de leurs trajectoires en mer et en proche littoral, sur des approches de valorisation et de suivi écologique, sur les impacts sanitaires et environnementaux, et sur des stratégies de gestion et d’adaptation.

L’Université de Bretagne Sud, est représentée par nos collègues Nathalie Bourgougnon (LBCM Laboratoire de Biotechnologie et Chimie Marines) et Jean-Louis Lanoisellé (IRDL) est impliquée dans le projet sélectionné Save-C (Etude des Sargasses pélagiques : valorisation et suivi écologique et physiologique sur les côtes caribéennes) pour une durée de 3 ans. Les objectifs de ce projet concernent:

  • l’identification des organismes associés aux radeaux de Sargasses constituant un habitat spécifique
  •  l’étude du cycle de vie des Sargasses,
  •  la recherche de solutions techniques pour récolter, décontaminer (présence de métaux lourd) et conserver les algues

Les équipes du LBCM et de l’IRDL sont responsables de deux workpackages portant sur l’optimisation des méthodes éco-responsables pour traiter la biomasse algales en amont, extraire des composés intéressants pour les secteurs de l’agriculture et les biomatériaux

Posted in Actualités.