Réduction du risque sanitaire dans la filière de méthanisation agricole : étude de l’impact des traitements thermiques et électrochimiques sur les bactéries sporulantes (Clostridium) et les bactéries non sporulantes (entérocoques).

Contexte : Dans le contexte actuel de lutte contre l’effet de serre, de développement des énergies renouvelables et de valorisation des déchets organiques, la méthanisation à la ferme, représente un enjeu majeur pour le secteur agricole et est aujourd’hui en plein essor. La méthanisation est un procédé de digestion anaérobie qui transforme la matière organique en biogaz et en un sous-produit de dégradation, appelé digestat, valorisable en agriculture pour ses propriétés amendantes et fertilisantes.
Le suivi du devenir des micro-organismes pathogènes présents dans les effluents d’élevage au cours de la méthanisation et la maîtrise des risques sanitaires représentent un enjeu considérable pour la filière de méthanisation.

Descriptif complet : ICI

Financement : Anses et Région Bretagne

Contacts :
Thomas Lendormi, IRDL, thomas.lendormi@univ-ubs.fr

Caroline Le Maréchal, ANSES, Caroline.lemarechal@anses.fr

Posted in Recrutement.